Reprise des visites

Les balades urbaines dans Pont-à-Mousson reprennent avec les vacances de février 2021. 
Afin que celles-ci se déroulent dans les meilleurs conditions, les consignes sanitaires sont les suivantes : groupe jusqu'à 6 personnes dont l'animateur, le port du masques est obligatoire, distanciation physique.
 Réservation obligatoire pour chaque visite. Merci de votre compréhension. 
Prenez soin de vous . A bientôt, Philippe. 

Reconnaître les styles de l'architecture urbaine

La ville regorge de trésors d'architecture urbaine sur plus de six siècles. Tous les styles y sont représentés depuis le gothique jusqu'au contemporain en passant par la Renaissance, le style Louis XV, les Arts Décoratifs et plein d'autres à découvrir.
Il n'est pas toujours aisé de différentier et de comprendre les modes et le vocabulaire technique de l'architecture. La balade est une approche et une découverte de la construction urbaine.
Convient aussi bien aux adultes qu'au enfants. 

Durée de la visite : de 2 h, RDV devant l'Office de Tourisme, place Duroc.
Date :  Le samedi 27 février à 14:00

La Renaissance

La période de la Renaissance a laissé de nombreuses richesses historiques et architecturales à Pont-à-Mousson. Sur la place Duroc, la maison dite des "Sept Péchés capitaux" (vers 1560-65) s'impose au visiteur mais n'a rien à envier à ses voisines des rues Saint-Laurent et Clemenceau. La ville est aussi le siège de la première université Lorraine, la grande cour d'Honneur, édifiée par les Jésuites,  est incontournable. Dans l'Hôtel de la Monnaie, le Musée du Papier a pris place et vous fera découvrir le passé de la ville. La Renaissance à Pont-à-Mousson, c'est aussi toute l'histoire de la Lorraine et de ses liens avec la France d'Henri II et de Charles IX. 
Durée : 2 h - RDV place Foch devant le monument aux Morts
Dates : le mardi 23 février et le vendredi 5 mars à 14:00

L'eau, la forêt et la pierre

Tantôt ennemie et alliée, la présence de la forêt et de l'eau a modelé la ville et son histoire. C'est un pont, pour franchir la Moselle, qui a donné le nom à la petite bourgade dès le XI° s. Le petit village de Thirey, à l'origine de la ville, a lui seul évoque la présence de l'eau. C'est une activité industrielle : les forges, le port aux planches, le maraîchage, les moulins. Ce sont des ruisseaux qui sillonnent le paysage. Les anciennes. La pierre extraite des carrières toutes proche joue avec la lumière et nous dévoile la talent des tailleurs de pierre. La ville a conservé dans ses noms de rue, de ses lieux-dits, dans sa physionomie, dans son architecture toutes les traces de cette nature que je vous propose de re-découvrir. 
Durée de la visite : de 2 h, RDV devant le Monument aux Morts, près de l'église Saint-Martin
Date :  Le dimanche 28 février à 14:00

Les églises Saint-Laurent et Saint-Martin

De ses quatre paroisses, Pont-à-Mousson a conservé deux églises d'intérêt patrimonial. L'église Saint-Laurent (XIII - XIX° s.) abrite des œuvres de Ligier Richier ainsi que le fameux retable anversois offert par la duchesse Philippe de Gueldre. Plus imposante par son style gothique, et souvent confondue avec une cathédrale, l'église Saint-Martin (XIII - XVII° s.) est un joyaux de l'histoire de l'art lorrain. La mise au tombeau, datant du début du XV° s. et récemment restaurée, est l'œuvre d'artistes champenois, bourguignons et rhénans. 
Durée de la visite :  2 h - RDV devant l'église Saint-Laurent
Dates : le vendredi 26 février et le dimanche 7 mars à 14:00


Balade urbaine à la découverte du quartier Saint-Martin

Situé sur la rive droite de la Moselle, le quartier Saint-Martin est occupé dès le XI° s. par les Antonins et leur maladrerie. La commanderie grandissante, les religieux construisent leur magnifique église Saint-Martin.
Le quartier voit s'installé la première université de Lorraine en 1572. L'ordre des Prémontrés nouvellement reformé installe son abbaye au bord de la rivière.
Le quartier prospère durant des siècles grâce aux imprimeurs et au XIX° s. avec la fabrique d'Objets en Papier Mâché. Véritables objets du quotidien, ils sont commercialisés jusque dans les années 20. Pont-à-Mousson leur a même dédié un musée. 

Durée : 2 heures, rendez-vous Place Foch, devant le monument aux Morts
Dates : le samedi 6 mars à 14:00


Balade urbaine à la découverte du quartier Saint-Jean

Situé entre la Place Duroc et la boulevard de Riolle, le quartier Saint-Jean a été fondé par les habitants de l'ancien village de Bicqueley situé non loin de là. Ses rues sinueuses sont  le témoin d'une époque médiévale  encore bien présente. Les ordres religieux et leurs églises sont à découvrir dans ce parcours où se mêlent toutes les époques. Les hauts immeubles de la place Thiers rappellent l'activité d'hydrothérapie du XIX° s. La promenade le long de la Moselle nous rappellent l'omniprésence de l'eau dans l'histoire de la ville.
Durée : 2 heures, rendez-vous devant l'Office du Tourisme, place Duroc. 
Dates : le jeudi 25 février à 14:00

Balade urbaine à la découverte du quartier Saint-Laurent

Saint-Laurent, le quartier le plus bourgeois de la ville avec ses hôtel particuliers. Il a été le siège des facultés de Droit et de Médecine. Au bord de la Moselle se trouvait un des plus anciens et des plus riches jardins botaniques d'Europe. Le quartier a vu naître Fabvier et Duroc. Le boulevard suit le tracé des fortifications encore visibles entre les maisons du début du 20° siècle. Dans les rues se dévoilent l'ancienne église des Annonciades, l'Hôpital des Bourgeois, les casernes, l'ancien port aux planches, l'église halle de Saint-Laurent… La balade est un voyage dans le temps du 13° s. à aujourd'hui.
Durée :  2 h, RDV devant la Caisse d'Epargne.
Dates : le lundi 1er mars à 14:00

Montre-moi l'animal dans la ville, et je le sculpte en terre cuite

Eléments de décor, ils sont réalisés dans le bois, la pierre, le fer forgé, la fonte. Ici, un coq, là, un dauphin. Aigle, cheval, lion, chimère... Nous nous cachons partout dans la ville, viens nous découvrir en t'amusant. 
L'atelier se déroule en deux temps : en exploration dans les rues de la ville, puis fabrication dans l'Atelier La Terre qui Tourne avec la potière Cathy. 
Pour enfant de 8 à 10 ans (autres âges, nous consulter)
Places limitées à 4 enfants, tarif 25 euros, matériel compris.
Date : à venir

L'Abbaye des Prémontrés

Très tôt l'ordre créé par Saint-Norbert s'implante en Lorraine. A Pont-à-Mousson, les religieux installent leur abbaye au bord de la Moselle, non loin de l'université jésuite. Témoin de la grandeur de l'ordre, le monument du début du XVIII° s. nous offre tous les détails d'une architecture monacale classique mais aussi innovante. L'église halle, prototype lorrain, est due à l'architecte Thomas Mordillac. Lourdement endommagés par les bombardements de 1944, les murs accueillent aujourd'hui un Centre Culturel qui a su garder l'âme du lieu. Ses majestueux escaliers, oeuvre de Nicolas Pierson, et restaurés à l'identique donnent à l'ensemble ses lettres de noblesse. 
Pour cette visite s'adresser directement à l'accueil de l'Abbaye au 03.83.81.10.32

Une histoire de femmes

Des femmes ont marqué le passé de la ville. Sophie de Bar (1018 - 1093) dans son château de Mousson. Marguerite d'Anjou, née à Pont-à-Mousson en 1430, mariée à Henri VI, roi d'Angleterre. La bienfaisante Philippe de Gueldre,  duchesse de Lorraine et épouse de René II, décédée chez les clarisses en 1547. Les ornements architecturaux sont aussi les témoins de la mémoire des femmes ; sur de nombreuses façades, isolées ou en groupe, elles nous content leur histoire. Sur le fronton de l'Hôtel de Ville, la déesse Thémis s'impose en Justice. 
Durée de la visite : 1 h 30
Date : à venir

La Ville et ses rues

De l'origine de la ville à nos jours, Pont-à-Mousson a conservé un riche passé historique et patrimonial. Bastion de la Foi catholique, elle est le siège de l'université jésuite, de l'abbaye des Prémontrés. Les ducs de Lorraine se sont affairés durant des siècles à orner la ville, à l'image de sa place à arcades et de ses hôtels particuliers. Les industriels en ont fait sa renommée. La famille Adt et leur fabrique d'objets en papier mâché laqué aux décors japonisant ;  de Haguenthal à Vagné, ce sont des milliers d'albums qui sortent des presses de l'Imagerie. La fonderies et ses hauts-fourneaux connus dans le monde entier pour ses tuyaux et ses plaques d'égout.
Durée de la visite : 2 heures. 
Date : à venir

L'atelier : l'art végétal dans la ville

Pars à la recherche des motifs végétaux dissimulés dans la ville. Sois attentif et tu percevras la nature cachée derrière les pierres. 
Atelier sous forme de jeux de piste, de coloriage, d'énigmes à déchiffrer. Se déroule en deux temps : en exploration dans les rues de la ville, puis atelier dans un local. 

L'atelier : initiation à la taille de pierre

En construction. Vous serez informé de sa mise en place rapidement. 

Les ateliers dans les structures d'accueil 

Ateliers en salle pour les personnes à mobilité réduite et éprouvant des difficultés à se mouvoir dans les rues de la ville. Ce sont des activités autour du patrimoine et de l'histoire afin de se ré-approprier sa ville.
 
La composition de chaque groupe (10 participants au maximum) sera établie en concertation avec les animateurs de chaque établissement en fonction de la personnalité, des centres d’intérêt et de l’état de santé des résidents.
 En construction. Vous serez informé de sa mise en place rapidement. 
Photo : EHPAD Les Charmes à Saint-Dié